PORCHÉ Mademoiselle

Catégorie: Portraits
Année : 1712

 

*P.1169

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1712 pour 200 livres (ms. 624, f° 33 v° : « M[ademoise]lle Porché »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 164 [f], 165, 166 ; Perreau, 2013, cat. *P.1169, p. 233.

Copies et travaux :

  • 1712 : « Une [copie] de M[ademoisel]le Porché » pour 75 livres (ms. 624 f°34).
  • 1712 : Bailleul reçoit 12 livres pour « une teste de M[ademoise]lle Pourché [sic] », sans doute celle de l’année (ms. 625, f°30).

Selon Roman, il s’agirait de Marguerite Porcher, fille de Claude Porcher de Condé, marchand drapier. Elle aurait épousé aux alentours de 1712 Michel Saulnier, avocat au parlement, puis président en la cour des aides. Cependant, cette hypothèse ne tient pas si l’on considère l’avis suivant du Mercure de France de septembre 1741 (p. 2115) :

« Le 17 Michel Saulnier, Seigneur de Condé en Brie, proche Meaux, Président en la Cour des Aides de Paris, mourut dans la 59. année de son âge, étant né le 30 Septembre 1682. Il avoir été reçû d'abord à un office de Conseiller en la même Cour des Aides le 18. Février 1707 & ensuite à celui de Préfident le 22 Février 1713. Il étoit fils aîné de feu Michel Saulnier, Seigneur de la Baronnie de Cournon, en Auvergne, & de Condé, en Brie, aussi Président en la même Cour des Aides, mort le 20. Janvier 1713 & de Marie-Magdeleine Porcher, morte le quatre Novembre 1706. Il avoit été marié le 11 Avril 1710. avec Denife-Françoise Heudelot, fille de feu Sebastien Heudelot, Sieur de Chazé, Garde des Rôles des Offices de France, & de Françoise Morel, dont la mort a été annoncée dans le Mercure de Février dernier, p. 413. Il n’en laisse point d’enfans. »

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan