LIEUTAUD Ignace de

Catégorie: Portraits
Année : 1712

 

P.1179

Huile sur toile
H. 80,8 ; L. 64,8 cm
Aix-en-Provence, musée Granet. Inv. n° 880-1-5

Sign. v° : « Fait par Hyacinthe Rigaud, 1715 ».

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1712 pour 200 livres (ms. 624, f° 33 v° : « M[onsieu]r Lieutaud le cadet, [rajout :] Lioteau buste avec une main gantée c’est l’original de l’une des deux estampes de M[onsieur] le comte de Toulouse ») ; Legs Marquise de Gueidan en 1880 (inv. N°3) ; cat. Pontier 1900, n°156.

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 164 [f], 174 ; Loubon, 1861, p. 270, n° 879, p. 146 ; Pontier, 1900, p. 404, n° 156, p. 74 ; Billioud, 1955, p. 1-136 ; cat. exp. Perpignan, 1959, p. 25, n° 5 (notice de Billioud) ; Gibert, 1890, p. 276-317 ; Perreau, 2003, p. 25-26 ; James-Sarazin, 2003, p. 241-287 ; Perreau, 2004, p. 131, 133-134 ; James-Sarazin, 2009/1, n° 85, p. 152, 156 ; Perreau, 2013, cat. P.1179, p. 235.

Expositions :

Marseille, 1861, n°879 ; Perpignan, 1959, n°5 ; Perpignan, 2009, cat. 85.

Copies et travaux :

  • 1714 : Vialy reçoit 20 livres pour « un buste de M[onsieu]r Lieutaud » (ms. 625, f°31 v°).

Capitaine d’infanterie dans le régiment du prince de Pons, chevalier de l’ordre Militaire de Saint-Louis en 17151 (dont il porte l’agrafe en sautoir sur sa cuirasse), Ignace de Lieutaud (v. 1672-ap. 1712) passe une seconde fois devant le pinceau de Rigaud après un premier portrait confectionné dès 1699. Frère cadet d'Étienne, agent et ami de Gaspard de Gueidan, il pose sa main gauche, gantée, sur un bâton de commandement comme le comte de Toulouse dans une gravure réalisée par Drevet de ce modèle.

Le tableau d'Aix-en-Provence fut identifié à tort par Roman comme Daniel de Montesquiou, seigneur de Préchac et Graliax (1634-1715) ou comme Joseph de Montesquiou par Billioud. C’est à Ariane James Sarazin que l’on doit la réattribution du véritable modèle de ce portrait et la redécouverte de son grade de chevalier de Saint Louis.

 


1. BNF, Mss., PO 1716, fol. 2, Extrait du verbal des options des créanciers de la communauté de Salon [-en-Provence], 16 janvier 1719.

Localisation de l´œuvre :

Aix-en-Provence, musée Granet, France

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan