DU SOUL DE BEAUJOUR, Charles Claude

Catégorie: Portraits
Année : 1713

 

*P.1203

Âge du modèle : 66 ans

Huile sur toile
Dimensions inconnues [buste ?]
Localisation actuelle inconnue.

Historique :

Paiement inscrit aux livres de comptes en 1713 sans prix (ms. 624, f° 35 : « M[onsieu]r de Beaujour »).

Bibliographie :

Roman, 1919, p. 169 [sans proposition] ; Perreau, 2013, cat. *P.1203, p. 241 [sans proposition] ; Perreau, 2016, www.hyacinthe-rigaud.com, [Charles Claude du Soul] ; James-Sarazin, 2016, II, cat. *P.1271, p. 425 [Charles Claude Dusoul].

Aucun élément probant ne permettait, jusqu'il y a peu, de proposer une identification ce personnage. James-Sarazin, qui avoue n'avoir pas non plus proposé de nom à ce modèle dans sa thèse non publiée de 2003, évoque en 2016 une identification séduisante, piste que nous avons également évoquée en amont lors de la mise en ligne de ce site catalogue : celle du parisien Charles Claude Du Soul (1647 - 18 mai 1727)1, seigneur de Beaujour, secrétaire du roi dès 1686, en remplacement de son beau-père, Martin Seigneur, gentilhomme du duc d'Orléans. Du Soul résigna cette charge le 10 juin 1707, pour constituer les provisions de celle de gouverneur de la ville de Pontoise, charge créée pour lui en 17092. Il fut également intéressé dans les fermes du roi, receveur des aides à Argenteuil.

Née de son mariage à Pontoise le 9 juiller 1685 avec Catherine Seigneur, l'une de ses filles, Catherine Charlotte, convolera en justes noces avec un autre modèle de Rigaud, Simon Joseph Tubeuf (1686-1767), peint en 17143.

Son autre fille, Marie Anne (1688-1738), épousa François de Revol, conseiller au parlement de Paris en 1733 puis, en mai 1709, Louis Le Preste de Lesonet, conseiller au parlement de Paris et de la première chambre des enquêtes. Elle fut peinte par François de Troy.


1. Mercure de France, juin 1738, p. 1225 : « Le 24. D. Anne du Soul, Epouse de Louis le Prestre de Lesonet, Conseiller au, Parlement de Paris, de la premiere Chambre des Enquêtes, et auparavant veuve de François Revol, Conseiller au même Parlement, mort le 16 Août 1722, avec lequel elle avoit été mariée au mois de May 1709 mourut après une maladie de langueur d'environ cinq mois, âgée de 50 ans, laissant de son premier mariage un fils unique, Charles-François-Henri Revol, né au mois de Mars 1714 reçu Conseiller au Parlement de Paris le 11 Août 1733 et de son second, deux filles. La défunte étoit fille aînée de charles du Soul, Seigneur de Beaujour, Conseiller, Secretaire du Roy, et de ses Finances, Gouverneur de la Ville de Pontoise, mort octogenaire le 18 May 1727 et de feuë Catherine Seigneur. » James-Sarazin ortographie le nom du modèle en « Dusoul » et indique fautivement les dates de maissance en 1651 et de décès « après 1713 ».

2. Paris, archives nationales. Maison du roi. O/1/53.

3. Et non 1713 comme l'indique James-Sarazin.

Poser une question à propos de cette oeuvre
Autoportrait de Hyacinthe Rigaud. Coll. musée d’art Hyacinthe Rigaud / Ville de Perpignan © Pascale Marchesan / Service photo ville de Perpignan